Lien en le « désir essentiel » et la « quête » dans le Jeu du TAO

Page 223 du livre du Jeu du TAO : Désir essentiel

Le Jeu du TAO doit beaucoup* à la notion de désir essentiel.

Pour Paul Diel, les premiers organismes vivants avaient 3 besoins :

  • se conserver soi-même (pulsion matérielle),
  • conserver l’espèce (pulsion sexuelle)
  • et se transformer sous la pression du milieu (pulsion évolutive).

Chez l’Homme, ces pulsions deviennent sociale, affective et spirituelle. Cette dernière prend la forme de ce que Paul Diel appelle le « désir essentiel ». Pour offrir des perspectives d’accomplissement, tous les autres désirs doivent être harmonisés par le désir essentiel. Sinon, une part de soi-même ne sera jamais satisfaite : la réussite professionnelle est trop chèrement payée si l’on gâche sa vie affective à la gagner, etc.

* Pour jouer au jeu du TAO, il suffit juste d’avoir une quête. Elles sont de 4 types :

  • matérielles (ou professionnelles),
  • affectives (ou amoureuses),
  • spirituelles (ou philosophiques)
  • et créatives (ou artistiques).  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *